24 January 2006

Ibrahim et les fleurs du Coran

Ibrahim (Omar Sharif) est le propriétaire d’une épicerie de la rue Bleue, dans un quartier pauvre, à Paris. Il devient un ami de Momo, un garçon de presque 16 ans, qui, abandonné par sa mère et hanté par l’ombre d’un frère apparemment parfait, habite avec son père.
Momo se débrouille assez bien, avec des rencontres fortuites avec les prostituées qui travaillent dans sa rue et qui deviennent ses amies, et volant de temps en temps à l’épicier pour les dîners qu’il prépare à son père.
Quand son père l’abandonne aussi, puis se suicide, Momo refuse de retourner avec sa mère et Ibrahim l’adopte. Il est un sufi et montre à son nouveau fils toutes le leçons qu’il a acquis dans sa vie. Il est charmant, adorable, poétique.
Après acheter une voiture convertible et avoir appris à conduire, ils voyagent ensemble à la Turquie. Dans le parcours Momo se libère du passé et apprend la sagesse de la religion musulmane. Père et fils forment un contraste exquis entre la curiosité et la passion de la jeunesse et la paix spirituelle que seulement l’âge peut réfléchir.
Mais Ibrahim a un accident dans sa voiture. Il ne va pas mourir, il dit, il va rejoindre l’immensité. Il laisse tout à Momo qui devient le nouveau « arabe » de sa rue, et qui continue à travailler à l’épicerie et transmettra à son tour tout ce qu’il a appris.

J’ai eu de la chance d’allumer la télé à minuit, hier soir.

4 comments:

  1. No entendí un pisca de francés, ni quice irme a un traductor. Pero si pude entender: El señor Ibrahim y las flores del Corán, muy buena pelicula. Es del tipo de peliculas que te enseñan una parte de toda la realidad de la vida. (Tal vez la estes criticando, y yo hablando bien de ella, jaja)

    ReplyDelete
  2. Me gustó mucho esa película también... Sobre todo porque no se mostró al niño como un tontito que sólo vivía para jugar, lo muestran como un humano deseoso de aprender cosas nuevas.
    En fin, esperemos que sigan presentando películas como ésta en la tele.

    ReplyDelete
  3. mmm, ahora que lo pienso, solo tengo una duda con la pelicula.

    Cuando el se queda solo luego que su padre lo abandona y se suicida, su madre llega a buscarlo. El hace mensión a su hermano, y ella dice que solo tuvo un hijo. Yo quedé con la duda de si el hermano era alguien inventado por el papá, o si era hijo de otra madre.

    ReplyDelete
  4. yo también me preguntaba eso. Supuestamente Ibrahim lo conoció, por que en un momento le dijo a Moisés que lo prefería mil veces a él antes que a Popol. Si no era hijo de su madre, entonces tenía que ser de otra. O a saber. Misterio...

    ReplyDelete